Présentation officielle de SECUTIF, Lumumbashi 22/08/16

ICS-Informatique développe le logiciel SECUTIF. Celui-ci fait partie du vaste plan d’informatisation du secteur foncier de la République Démocratique du Congo.


Ce plan a été engagé face à l’encombrement des tribunaux, dont les dossiers concernent à environ 80% des litiges fonciers. Pour pallier ce problème, le Gouvernement de RDC a décidé de lancer une opération de numérisation du cadastre et sécurisation des titres : réception et contrôle des documents immobiliers et fonciers existants, numérisation des documents, sécurisation par apposition d’un scellé inviolable, et impression d’une carte de propriétaire.

L’opération est menée conjointement par l’Administration Foncière et des partenaires privés liés par un contrat public-privé (de type BOT), pour assurer les opérations techniques de numérisation et de sécurisation. Elle nécessite la mise en place d’infrastructures importantes, et notamment de 150 bureaux décentralisés d’enregistrement. Techniquement, les données de ces bureaux décentralisés sont synchronisées sur des serveurs régionaux, qui eux-même sont synchronisés sur un serveur national.

Le défi pour ICS était d’écrire aussi rapidement que possible le logiciel qui serait à même d’enregistrer les opérations, et de synchroniser les données. Défi relevé, puisqu’il a fallu 5 mois seulement pour spécifier et produire la première version du logiciel !

Cette présentation a eu lieu lors du lancement officiel du projet, le 22 août 2016 à Lubumbashi, devant une assistance de très haut niveau, puisqu’elle avait l’honneur de compter dans l’auditoire son Excellence Monsieur Gustave Booloko N’Kelly, Ministre des Affaires Foncières de la RDC, de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de Suisse, et de très nombreux autres ministres de la RDC.

La présentation a été assurée par Monsieur Bernard NSENGI, Consultant Principal chez Teleconseil Congo, l’un des partenaires privés en charge du projet, et Monsieur Papy MINGU, partenaire agréé ICS-Informatique pour la RDC.

Le développement de SECUTIF se poursuit maintenant de façon intensive, de façon à pouvoir corriger aussi rapidement que possible les bugs de la première version de production et arriver à une version stable, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie de tous les citoyens de RDC.

Le développement de SECUTIF se poursuit maintenant de façon intensive, afin d’en présenter une seconde version tenant compte des remarques de l’Administration Foncière, des contraintes de transmission de données exposées par les banques parties prenantes dans le projet, et des remarques des utilisateurs de terrain, point particulier qui est au cœur des préoccupations d’ICS-Informatique dans son métier d’éditeur de logiciel.

Présentation de SECUTIF : ce lien.

Communiqué de presse du Ministère des Affaires Foncièresce lien.

Voir la galerie photo : ce lien.