utilitairesUtilitaires pratiques, la sélection d’ICS

Système

freewareProcess Explorer  : Ctrl-Alt-Supr, vous connaissez ?! Process Explorer est plus puissant : il vous indique les processus en cours, permet de les killer efficacement, et comporte beaucoup de fonctionnalités complémentaires. Ce soft a été été racheté (hélas ?) par le firme de Bill Gates en Juillet 2006.

freewareCCleaner : le nettoyeur de registre de référence. Et qui permet de désinstaller un programme d’une manière plus pratique que sous Windows. Indispensable.

freewaremRemonteNG  : le meilleur des gestionnaires de connexions distantes. Développé par Félix Deimel, puis Riley Mc Ardle, aux Etats-Unis, sous licence GNU GPL. Beau, efficace, bien conçu, un must pour qui gère des serveurs distants. RDCMan n’a plus qu’à aller se rhabiller !

freewaregParted  : un utilitaire qui permet de modifier et créer des partitions, un peu comme Partition Magic, mais gratuitement. Chez ICS, on laisse tous les programmes sur la partition C:\ de base, mais on crée une partition E:\ sur laquelle on met tout ce qui est important, et donc sauvegardé chaque soir. (A noter que depuis Windows 8, le partitionnement peut être effectué directement depuis Windows.)

piggyAnydesk : nous serons d’accord, il n’égale pas, techniquement, le célébrissime T…V… (chacun aura trouvé le nom de ce célèbre logiciel). Mais la licence est infiniment moins chère que celle de TV, et surtout, quand on en a une, AnyDesk n’oblige pas ses clients à acheter toutes les suivantes, à chaque mise à jour 🙁 … Nous utilisions AmmyyAdmin, auparavant, mais il avait l’inconvénient d’être pris pour un virus par Google, et malgré nos nombreux rappels, AmmyAdmin n’a pas protesté assez fort auprès de ce dernier.

freewareOpéra . Nous cherchions désespérément un browser léger, rapide, et sans flicage. Nous avions éliminé IE, trop lourd, pour Chrome, plus rapide que FireFox. Puis Chrome a été truffé d’outils de surveillance et de tracking. Nous avons testé Chromium, Chromodo, Epic, Iron, mais celui dont nous sommes fan, c’est Opéra. Ils sont passés depuis peu au moteur de Chrome (auparavant, il s’agissait d’une solution mail + web assez originale mais que nous estimions trop lourde), en le perfectionnant de manière assez pertinente, et en lui adjoignant un antipub natif. Résultat, beaucoup moins de tracking, et une navigation beaucoup plus rapide. Le seul bémol est cette offre d’achat de février 2016, par un groupe d’investisseurs chinois (1,2 milliard de dollars quand même), qui risque hélas d’aboutir. Affaire à suivre…

freewareClover  : l’explorateur de Windows ne vous plaît pas ? Nous non plus. Dans les multiples programmes qui se proposent d’en améliorer les fonctions, il y a Clover : il présente vos répertoires avec le même système d’onglets qu’Opéra. On trouve ça mieux que pratique, indispensable.

Dessin

freewarePixie  : un programme ultra léger (8K), opensource, et qui permet de déterminer le code couleur du pixel en cours. Un des utilitaires qui sont carrément indispensables aux webmasters.

freewareFaststone Capture  : Faire des copies d’écran est un jeu d’enfant avec FSCapture. Voià un programme fort bien fait, puissant, et agréable d’emploi. La version 5.3 est gratuite, mais peut être capricieuse sous Vista/7. Dans ce cas, il faudra utiliser la version payante (mais très économique) que vous trouverez sur le site de Faststone .

Mail

freewareSpamihilator  : un excellent antispam, très efficace. Il apprend au fur et à mesure des messages que vous recevez. De plus, des plug-ins permettent de lui ajouter des fonctionnalités de filtrage complémentaires.
piggyEMClient  : un beau client mail qui, pour n’être pas gratuit (un trentaine d’euros), nous paraît une excellente alternative à Outlook et Thunderbird, navré pour les aficionados !

Sauvegarde

freewareCreate Synchronicity  : comme nous avons lâchement abandonné ce bon vieil XP contre Seven, il a fallu également abandonner Comodo Backup. Nous avons choisi Create Synchronicity, un programme au look atypique et sympathique, qui masque sous son apparente simplicité une excellente qualité technique et tout ce qu’il faut comme options pour paramétrer une sauvegarde fiable. Il est développé par Clément Pit-Claudel, qui, bien qu’angliciste forcené, en assure un support réactif et pertinent.

Trucs et astuces pour Create Synchronicity

La prise en compte des répertoires par Create Synchronicity se fait en mode explicite : vous devez spécifier les répertoires que vous voulez sauvegarder. Cela pose problème à la création d’un nouveau répertoire, qui n’est donc pas pris en compte par défaut à sa création.

Pour pallier ce problème, il existe une solution (Merci Clément) !

Ouvrez Create Synchronicity. Pour les plans de sauvegarde concernés, clic droit et menu « Modifier les paramètres ». Cochez la case du répertoire de plus haut niveau, de manière à prendre en compte la totalité des sous-répertoires.

create-synchronicity

Puis avec le raccourci Ctrl+O, ouvrez le répertoire où se trouvent les fichiers de configuration (C:\Program Files (x86)\Create_Synchronicity-6.0\config). Vous allez y trouver un fichier mainconfig.ini, et autant de fichiers [profil].sync que de profils de sauvegarde enregistrés.

Ouvrez les fichiers [profil.sync] avec un éditeur de texte, et ajoutez la ligne suivante :

Excluded folder patterns: [expression régulière]

Cette ligne va permettre, via l’expression régulière, d’exclure les répertoires la vérifiant. Dans notre cas, nous avons écrit :

Excluded folder patterns: « \.cpl »;/.*cache.gestion de sources*./

de manière à exclure tous les répertoires dont le nom se termine par .cpl, et tous les répertoires dont le nom contient la chaîne « cache.gestion de sources »

Puis ajoutez cette seconde ligne :

Exclude hidden entries:True

Elle servira à exclure du backup tous les fichiers cachés.

Et voilà, le tour est joué ! 😉

(Plus de détails ? Voir la page du manuel de Create Synchronicity).

 

piggyCloudBerry Backup  : chez ICS, on est des maniaques du backup. Aussi, nos machines sont sauvegardées sur un serveur, qui est lui même répliqué sur un NAS distant. Mais nous n’avons pas trouvé de solution gratuite convaincante sachant travailler en SFTP. CloudBerryBackup est une solution à prix très raisonnable (environ 80 euros), une interface claire, travaillant correctement, et avec un bon support, ce qui ne gâte rien.

Sécurité

freewareComodo Internet Security  : Non, nous ne sommes pas actionnaires de Comodo, mais nous trouvons que leur suite de sécurité gratuite est intéressante. S’il n’est plus besoin de rappeler qu’un firewall et un antivirus sont strictement obligatoires pour surfer sur le web, vous pouvez compléter ces protections par l’excellent Spybot , plus spécialement chargé de lutter contre les spywares et autres programmes malveillants de ce genre.

Bureautique

freewareLibre Office, tout comme sa cousine OpenOffice.org, sont des suites bureautiques gratuites, regroupant traitement de texte, tableur, système de base de données, logiciel de présentation, logiciel de dessin vectoriel, et même éditeur de pages web. Mais que demander d’autre ?! « What else », dirait George.

freewarePSPad  : un éditeur de fichier pour remplacer le notepad de Windows, développé par Jan Fiala, un Tchèque (en blanc). PSPad sait tout faire : éditer des fichiers texte, bien sûr, mais aussi éditer du HTML et contrôler les balises, du PHP avec la syntaxe, recodifier d’UTF8 en ANSI, gratuitement et en Français. Indispensable à tout codeur mettant les mains dans le cambouis. Bon, Camille et Aurélie préfèrent SublimeTexte  – elles ont le droit !

FTP

freewareFileZilla  : c’est le must des client FTP (il y a aussi un serveur). Indispensable à tout webmaster.

WIKI

freewareDokuwiki  : on adore, on fait un wiki pour un oui ou pour un non. C’est un moyen très efficace de construire une documentation, avec tous les avantages du Web. Nous les utilisons spécialement pour la documentation complémentaire de nos logiciels, et pour la rédaction de spécifications. Ce moteur de wiki fonctionne sans base de données, avec une efficacité bluffante. Il y a pas mal de plugins qui en rendent l’exploitation facile, et, parmi tous les thèmes, trois ou quatre thème avec un look sobre et pro, tout ce qu’il faut.

freeware piggy = Freeware, Payant